Ecrits SeA en EEDD

Ecrits SeA en EEDD

  • Parution de l'ouvrage d'Edith Planche :

 

Éduquer à l’environnement par l’approche sensible. Art, ethnologie et écologie chez Chronique Sociale

 

Comment restaurer le lien entre l’Homme et la nature ?

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie du livre Éduquer à l’environnement par l’approche sensible. Art, ethnologie et écologie chez Chronique Sociale, d’Edith Planche (directrice de SeA), préfacé d’Allain Bougrain-Dubourg et postfacé par Jean Malaurie.

 

Cet ouvrage pose ces différentes questions :

 

Comment éduquer à l’environnement sans culpabiliser le citoyen ?

 

Comment mettre en œuvre des changements durables dans les mentalités et les actes,

 

pour intégrer de façon « naturelle » et sensible, le respect de notre planète ?

 

Cet ouvrage apporte les éléments tant de réflexion que les réponses créatives à mettre en oeuvre sur un territoire.

 

Ce livre va vous permettre de réenchanter le monde, de retisser des liens avec l’environnement par l’art et l’ethnologie, à travers des ateliers concrets.

 

Dans une première partie, ce livre traite des racines anthropologiques de la séparation entre la Science et l’Art, ou la science et le sensible. Il montre comment cette rupture est de même souche que la rupture entre l’Homme et son environnement ou entre Culture et Nature.

 

Il nous montre des modèles différents de la relation entre l’Homme et la nature pour conclure que toute société s’arrange avec ses prélèvements sur la nature, dans un rapport plus ou moins équilibré  et que toute société a besoin d’exprimer une part sensible via les œuvres d’artistes ou le lien à la nature.

 

 

Dans une seconde partie, cet ouvrage propose des pistes pédagogiques pour mettre en œuvre la réconciliation de l’Homme et de ses parts sensibles, afin de ré-enchanter et ré-équilibrer notre rapport au monde, d’intégrer de façon sensible le respect de notre planète, pour une croissance verte et le développement du don de chacun. Le livre fait le lien entre Art, Ethnologie et Ecologie.

 

Le livre est sorti en librairie le 7 juin 2018. Vous pouvez le commander dans n'importe quelle librairie ou dans Chronique Sociale en cliquant sur le lien ci-dessous :

SORTIE LIVRE EDUQUER A L’ENVIRONNEMENT PAR L’APPROCHE SENSIBLE.pdf

 

 

 

  • Recension d'écrits d'Edith Planche :

 

Eduquer à l’approche sensible, Edith Planche

 

 

La revue francophone internationale Education relative à l’environnement. Regards. Recherches. Réflexions. a mis en ligne une note de lecture concernant le livre d’Edith Planche, Eduquer à l’environnement par l’approche sensible.


 

 

Opera Instantané_2020-03-20_123232_journals.openedition.org.png

 

 

Voici le lien vers l'article :

 

 https://journals.openedition.org/ere/4545

  • Participation d'Edith Planche à l'oeuvre de Jean Malaurie :

 

Réveiller la force. Cinq leçons pour "réanimiser" les peuples du Nord.

(in ARCTICA Œuvres II. Tchoukotka 1990. De Lénine à la Pérestroîka. SOUS LA DIRECTION DE JEAN MALAURIE, CNRS EDITIONS, 2019, 978-2-271-12256-8)

 

 

 

Résumé paru dans HAL (Archives ouvertes Nationales de la Recherche, Laboratoire EVS -Environnement Ville Société-) : Jean Malaurie m’a proposé de concevoir un enseignement qui aurait pu être destiné aux élèves autochtones nord-sibériens de l’Académie polaire d’État à Saint-Pétersbourg, dans le cadre des stages réalisés sous l’égide de l’École nationale d’administration (ENA) effectués à l’Institut international d’administration publique (IIAP). J’ai pris le parti de décliner cet enseignement en cinq leçons, sur le mode imaginaire, en simulant des mises en situation, avec les retours fictifs attendus par les ateliers proposés. 

 

Cet enseignement s’appuie sur mon expérience d’ethnopédagogue appliquant, en partenariat avec des collectivités territoriales françaises, une méthodologie d’éducation à l’environnement par l’art et l’ethnologie. L’en soi du sujet émotionnel et de l’intimité créative et le chez soi du sujet local renvoyant à une tradition ancestrale, vont faire sens comme tremplin pour comprendre l’enseignement de portée générale.

 

Ce chapitre évoque également l’environnement extrême comme informant et formateur d’une pensée intuitive et créative. Il nous montre de façon exotérique comment art et chamanisme surfent entre les notes dans une forme de pensée nomade commune.

 

 

 

 

 

 

  • Article d'Edith Planche paru dans la revue francophone internationale : Education relative à l'environnement. Regards. Recherches. Réflexions.

 

Créer pour recréer le lien avec l’environnement.

 

 

   

Vous pouvez le retrouver et le lire en cliquant le lien suivant :

https://journals.openedition.org/er...

  

Voici un résumé de l'article :

Le modèle de la « pensée rationnelle » nous invite à exclure les sens et à nous séparer du réel, donc de la nature, pour mieux l’analyser. L’individu moderne est séparé non seulement de la nature, mais des objets du monde, car il envisage son environnement de manière fonctionnelle. La poésie et l’art de manière générique, permettent de laisser vivre une forme de « pensée sauvage », « matrice secondaire » de nos sociétés contemporaines.

Nous allons montrer comment se mettre à l’écoute de la résonance des couleurs et des formes, comme l’artiste, ou se mettre à l’écoute de sa propre résonance au monde, comme le poète, nous permet de tisser des liens, de lancer des tentacules pour mieux entrer en relation avec l’environnement.

Bonne lecture.

 

 

 

  • Parution d'un article d'Edith Planche dans la revue Ecole, changer de cap :

 

 

Ecole changer de cap

 

 

 

Présentation de l’article par la revue  : « Edith Planche imagine des rencontres créatives multiformes nature - arts – cultures, de sensibilisation à l’environnement naturel, culturel et humain, dans le cadre d’activités scolaires et périscolaires originales et stimulantes. »

 

 

L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) répond au sentiment d’urgence devant la menace climatique et la perte de la biodiversité qui a eu bien du mal à émerger et commence pourtant à s’imposer, comme le montrent les « manifestations pour le climat » qui déferlent actuellement à l’échelle planétaire.

Le présent dossier apporte sa pierre à un ensemble déjà impressionnant d’articles et d’ouvrages inspirés par la nécessité, en effet urgente, de faire face aux catastrophes climatiques déjà actuelles, et à plus ou plus moins long terme qui nous menacent. Il tente de rassembler dans ses différents articles les approches complémentaires, sensibles et cognitives, qui sont le chemin obligé d’une action efficace pour un changement des mentalités et des pratiques qui nous mènent au désastre.

 

 

L’EEDD fait partie des programmes de l’école depuis 2005. Or elle demande, dit André Giordan, une révision des contenus et des méthodes de l’enseignement. Il relate l’histoire de sa mise en place, qui commence bien avant la « Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement » de Rio de Janeiro (juin 1992). Celle-ci fut suivie, vingt ans plus tard, d’une nouvelle Conférence, Rio +20, porteuse d’espoirs sur le plan de la protection de l’environnement dont bien peu ont été réalisés. Roland Gérard, pour sa part, propose l’histoire du Mouvement de l’éducation à la transition écologique tel qu’il s’est présenté en France, puis ses réalisations et les difficultés qu’il a rencontrées.

Francine Pellaud détaille les différentes visions et théories qui président à l’« EEDD » et relate, avec un ensemble de « 6 mains » (trois étudiants, trois formateurs) son expérience pédagogique à ce sujet. La nécessité d’une éducation à la pensée systémique pour pouvoir appréhender la complexité des problèmes environnementaux, est bien mise en relief par Lamjed Messoussi, qui l’enseigne à l’Université de Tunis. Tandis que les connaissances factuelles nécessaires à la résolution de ces problèmes peuvent s’acquérir, nous dit Marion Solotareff, dans le cadre des Classes préparatoires.

 

 

Bien en amont, c’est en Maternelle que Maryline Coquidé sensibilise les petits au développement durable grâce à différentes approches « sensorielle, cognitive, participative », par l’immersion dans la nature, des jeux, des activités, des pratiques. Et pour les plus grands Edith Planche imagine des rencontres créatives multiformes nature - arts – cultures, de sensibilisation à l’environnement naturel, culturel et humain, dans le cadre d’activités scolaires et périscolaires originales et stimulantes.

 

Dossier coordonné par André Giordan et Maridjo Graner.

 

Vous pouvez avoir accès au dossier en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

IMG/dossier-eedd Ecole Changer de Cap.pdf

 

 

Voici le lien vers François Laplantine : science-et-art.com/Actualite-du-President-et-du-Vice


 

 

  • Parution d'un article d'Edith Planche dans l'ouvrage de A.Giordan, J-L. Martianand et R.-E. Eastes :

 

Le rapport de l'Homme à son environnement et la notion de sujet

 

Résumé  : Quel rapport les sociétés technico-industrielles entretiennent-elles avec la « nature » ? Les sociétés traditionnelles ici ou ailleurs dans le monde vivent-elles un rapport plus serein ? Nous constaterons que toute société s’arrange avec ses prélèvements sur la nature dans un jeu d’apparence et de refoulement. Néanmoins, le dialogue nord-sud peut nous ouvrir des perspectives pour un XXIe siècle de la reconnaissance des points de vue dans une pensée complexe et complète au service de la notion de sujet

Télécharger l'article "Le rapport de l'Homme à son environnement et la notion de sujet" écrit par Edith Planche.

 

                             

 

 

Planche, E. (2011). Le rapport de l’Homme à son environnement et la notion de sujet. In A. Giordan, J.-L. Martinand & R.-E. Eastes (Eds.), L’idée de nature dans la médiation et l'éducation scientifiques, Actes des 31es Journées internationales de l'éducation scientifique, (14 pages). Paris : TRACES. 

 

Pour accéder à l'article, cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



  • Association SeA "Science et Art" - 1 place du Général LECLERC - 69 350 LA MULATIERE
    04 72 66 99 58 / 06 16 29 68 28 / searhone@free.fr

Warning: sqlite_query() [function.sqlite-query]: near "xd75277cdffef995": syntax error in /home/scienceeh/www/ecrire/req/sqlite_generique.php on line 1606

Warning: sqlite_query() [function.sqlite-query]: near "xd75277cdffef995": syntax error in /home/scienceeh/www/ecrire/req/sqlite_generique.php on line 1606

Warning: sqlite_query() [function.sqlite-query]: near "xea9b74f565dfb28": syntax error in /home/scienceeh/www/ecrire/req/sqlite_generique.php on line 1606

Warning: sqlite_query() [function.sqlite-query]: near "xea9b74f565dfb28": syntax error in /home/scienceeh/www/ecrire/req/sqlite_generique.php on line 1606

Warning: sqlite_query() [function.sqlite-query]: near "xd75277cdffef995": syntax error in /home/scienceeh/www/ecrire/req/sqlite_generique.php on line 1606

Warning: sqlite_query() [function.sqlite-query]: near "xd75277cdffef995": syntax error in /home/scienceeh/www/ecrire/req/sqlite_generique.php on line 1606